Découverte d’une galerie à la rivière souterraine de St-Christophe-sur-Roc

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Mail

Franchissement d’un siphon et découverte d’une nouvelle galerie à la rivière souterraine de Saint Christophe sur Roc

Quarante deux ans après la découverte de la rivière souterraine de Saint Christophe sur Roc, les spéléologues des Deux-Sèvres viennent d’écrire une nouvelle page de son histoire.

Deux plongeurs spéléo, Jean-Pierre Stefanato et Gilles Jolit, avec l’appui technique des spéléologues, sont parvenus à franchir le siphon terminal de la branche de Saint Projet, sur lequel ils avaient buté il y a 35 ans. Le passage de cette zone noyée et peu profonde de 20 mètres de long est un exercice très technique en raison de son étroitesse et du manque de visibilité en eaux troubles. Leur ténacité a été payante et ils ont ainsi pu découvrir, au-delà de ce siphon, une galerie de 218 mètres joliment corrodée et qui suit le lit de la rivière.

explo st projet
Branche St Projet de la rivière souterraine de St-Christophe-sur-Roc

Fin septembre, Jean-Pierre Stefanato plonge le siphon une première fois, mais il s’aventure peu au-delà car il a convenu avec les spéléologues restés en amont de revenir au plus tard une heure après son immersion. Il est donc décidé de lancer une nouvelle expédition, avec un second plongeur, pour explorer plus loin et topographier les lieux découverts.

1ère sortie st projet
La 1ère équipe de reconnaissance du 23 septembre 2017 (Fabrice Maillet, Romain Gaillard, Jean-Pierre Stefanato, Line Gachignard)
plongée sout st projet
JP Stefanato le 23/09/2017
fabrice st projet-1
Fabrice en mode ramping dans la branche St Projet
fistuleuses rivière souterraine st projet
Fistuleuses dans la branche St Projet

Rendez-vous est pris pour le 15 octobre. Cette fois-ci, les deux plongeurs se donnent trois heures après immersion. Une fois franchi le siphon, ils réussiront à parcourir, topographier et photographier 218 mètres. La galerie est baptisée « galerie du Jubilé » en référence aux 50 ans de pratique spéléo de son inventeur, Jean-Pierre Stefanato.

spéléologues st projet deux sèvres
La seconde équipe d’exploration du 15 octobre 2017 (Jean-Pierre Stefanato, Cécile Proust, Gilles Jolit, Line Gachignard, Vincent Laitang)

Les deux hommes butent sur un deuxième siphon qui marque momentanément la fin de l’exploration. Ils comptent maintenant sur la nouvelle génération pour tenter de franchir ce nouvel obstacle.

Cliquez-ici pour découvrir la topographie mise à jour de la rivière souterraine de St-Christophe-sur-Roc

Récits de Jean-Pierre STEFANATO et Gilles JOLIT sur la découverte :

15/10/2017 : JP STEFANATO

Un court CR à chaud de notre sortie dans la branche de St Projet avec Line, Cécile, Vincent, Gillou et moi.

Entrés à 10h nous nous immergeons avec Gillou à 12h45. Une explo post-siphon de 3h nous permet de lever la topo de 218,8 m de rivière souvent intime et toujours humide avant de buter sur un 2ème siphon, qui tombait à point nommé au moment où nous allions faire demi-tour (en faisant des photos) pour respecter l’horaire.

plongée souterraine st christophe sur roc
Préparation des plongeurs avant le siphon
siphon terminal st projet
Jean-Pierre s’apprête à plonger le siphon de St Projet
cascade galerie du jubilé rivière souterraine st christophe sur roc
Galerie du Jubilé

Pendant ce temps nos camarades ont monté un point chaud entre la VM et le siphon dans un endroit assez confortable. D’après leurs ressentis la lampe Ariane chauffe bien mieux que les grosses bougies à 3 mèches. C’est bon à savoir. Toujours est-il que nous émergeons du siphon à 15h50 dans un brouillard à couper au sécateur.

tente souterraine st christophe sur roc
Le point chaud pour l’attente…

exploration spéléo st christophe sur roc

Le temps de remballer et de se restaurer sommairement nous quittons cet endroit opaque vers 16h30. Cécile profite de l’agréable galerie où on marche debout un peu après la VM (en direction de la sortie) pour se tordre une cheville. Du coup elle repart tant que c’est chaud et sans trop s’arrêter. Le peloton de tête est dehors à 18h15 et le binôme de queue à 19h.

branche st projet st christophe sur roc
Joli concrétionnement dans la branche St Projet

Nous avons eu la visite du maire qui est venu inspecter les travaux et nous tirer le portrait.

J’adresse mes remerciements à mes camarades de jeu d’aujourd’hui et à ceux de la précédente reconnaissance (Stéphane et Fabrice) ainsi qu’au CDS pour le kit point chaud. Je vais tirer la topo si possible cette semaine et trier les photos les plus significatives, sinon artistiques. Qui dispose des données topos numériques du réseau ?

os dans galerie du jubilé st projet
A qui le nonoss dans la galerie du Jubilé ?

Je pense baptiser immodestement, si personne n’en prend ombrage, cette modeste galerie « du jubilé » car en 2017 ça fait 50 ans que je pratique officiellement la spéléo. Et comme a dit Vincent, on reviendra dans 35 ans pour plonger le 2ème siphon !

Bonne semaine.
Jean-Pierre

16/10/2017 – Gilles JOLIT

Un court, mais grand merci aux organisateurs, à nos élus, à nos représentants, à mes collègues, à nos porteuses et porteurs,…Ces dernières et derniers avaient abusé de la potion magique et nous ont proposé du saucisson certainement de sanglier ! ….et encore une fois le ciel ne nous a pas tombé sur les têtes pour ce Jubilé de fin de première !

stalag blanche
Stalagmite dans la branche St Projet

Je garderai un souvenir particulier pour le laminoir de fin de JUBILE…c’est là que j’ai fait compte de mon état : j’étais complétement laminé….mais, et devant le S2 de Saint Projet. J’ai pris conscience qu’il y avait le long retour… en pénitence jusqu’au lavoir !

plongée souterraine galerie du jubilé
Gilou à l’entrée du siphon

Et nous avons pris une décision. Elle ne nous a pas semblé réversible : On laissera la suite (découverte du S2) de ce Jubilé aux jeunes pour qu’ils fassent le leur dès qu’ils auront cinquante années de spéléo. Comme nous, ils pourront ressentir la jeunesse passée en jubilant !

Au premier passage, J’ai pu admirer le Siphon 1 (une vingtaine de mètres). Il faut y pratiquer un peu de technique, car il dispose de sections pièges et de passages délicats. Le retour fut sans aucune visibilité avec un Kit plein de cailloux qui me servait de lest…et encombrant dans ce boyau noyé piègeant.

Sinon les galeries du Jubilé sont variées et superbes….simplement que vous vous faites plier et laminer. Je me suis fait aussi rappeler l’arthrose de mes genoux….et je crois que j’en attrapé partout.

Et,… J’ai fait pénitence pendant tout le retour avec ma copine ! ( Line est une ancienne maîtresse qui a de la psychologie et qui a le sens pour tirer les poils et les cheveux….et même les poils de nez ! quand il faut…Elle sait tirer les meilleurs parties de vous-même). Et je suis content que mon copain Jean Pierre soit content….et jubile enfin !

cascades à st projet deux sèvres
Cascade dans la galerie du Jubilé

Maintenant, « y a plus qu’à » dessiner la topographie et partager les photos. Je propose qu’on fasse monter, un de ces jours) le JP sur le bouclier avant de manger le sanglier !

Bravo les gauloises et les gaulois !
Bravo et merci à tous ceux qui ont jubilé avec nous dans cette aventure dans l’attente d’une prochaine !

Gilles

galerie du jubilé st projet deux sèvres
Exploration dans la galerie du Jubilé
galerie du jubilé st christophe sur roc
Dans la galerie du Jubilé
Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Mail
2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *