Prospections spéléo sur la commune d’Augé (79) – Année 2019

 Compte-rendu : Prospections spéléo sur la commune d’Augé (79) – Année 2019

 Objectif des sorties : Plusieurs endroits sur la commune d’Augé ont été prospectés en cette année 2019 sur 3 sorties organisées par le CDS 79 :

  • La résurgence du lavoir d’Augé (sortie n°1 et n°2)
  • Le puits désaffecté situé sur les hauteurs d’Augé (sortie n°3)
  • Un gouffre signalé en bordure d’un champ entre Augé et St-Christophe-sur-Roc (sortie n°2)

Sortie n°1 : Voir le compte-rendu déjà rédigé sur cette sortie du 07/05/2019. Une prospection de la résurgence à la caméra Gopro a été effectuée à l’aide d’une perche. Les images sont encourageantes,  un petit siphon est visible sur la droite après l’étroiture d’entrée et un laminoir sur la gauche.

Cependant, impossible d’estimer la hauteur du laminoir. Il faudra revenir à l’étiage pour tenter d’aller faire une reconnaissance en mode spéléo pour estimer la poursuite ou non des recherches par la résurgence.

 

Sortie n°2

Date : 05/08/2019                                                                              Temps total passé : 2 heures

Lieu : Commune d’Augé (79400)

Participants : Olivier et Sandrine COLLON, Oliver FATH, Michel MORIN, Florence LE CLOIREC, Romain GAILLARD

Compte-rendu de l’action :

C’est le jour J pour entrer directement par la résurgence du lavoir d’Augé. En cette période d’étiage, le niveau d’eau est bas et la voute mouillante d’entrée présente environ 30 centimètres d’air pour y pénétrer sans avoir besoin de plonger avec bouteilles d’oxygène.

prospection spéléo lavoir augé aout 2019

La progression fut courte… Après avoir franchi le passage bas allongé dans l’eau, le laminoir se présente aussitôt, environ 1m50 à 2 mètres après l’entrée de la résurgence. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on se sent vraiment à l’étroit… Ça frotte au plafond et l’entrée du laminoir est malheureusement impénétrable en l’état. La hauteur d’entrée du laminoir est d’environ 30 centimètres et la roche compacte sur la droite empêche même de glisser la tête à l’intérieur.

miniature prospection augé v1
L’entrée de la résurgence

Je passe la caméra Gopro sur la perche pour gagner 1 mètre de vue. Le plafond semble se relever légèrement après l’entrée du laminoir. D’ailleurs, des laisses d’eau apparaissent aussitôt dans le virage s’orientant vers la droite. Il y a peut-être quelques centimètres précieux à gagner en hauteur en tenant compte de la profondeur de ces laisses d’eau.

résurgence laminoir augé spéléo
Une laisse d’eau dans le laminoir s’orientant vers la droite

De toute façon, pour pouvoir en avoir le cœur net, il faudrait désober cette roche bloquante à l’entrée. Ce serait une désob très compliquée pour pouvoir manier des outils dans cet endroit très exigu. On y passerait des heures au piochon (environ 50 centimètres à décaper en longueur pour environ 10 à 20 centimètres de hauteur. Peut-être envisager de revenir l’été prochain pour une désob au marteau piqueur pneumatique ?

Après cette prospection rapide de la résurgence, nous décidons de nous rendre sur les lieux d’un champ où un gouffre a été aperçu. M. Longeau, qui connait très bien la commune, nous accompagne pour nous montrer l’endroit.

prospection spéléo avec m longeau augé aout 2019

Le champ en question est situé dans une vallée sèche, inondable en hiver. En le remontant vers l’amont, M. Longeau nous désigne l’endroit situé dans un buisson de ronces sur la droite.

gouffre caché dans les fourrées champ augé 2019
Le gouffre perdu au milieu des ronces

Nous trouvons un passage dans les ronces, ce qui nous permet de nous approcher d’un tas de pierres qui semble trahir la présence d’un trou derrière. En effet, il y a bien un petit gouffre à cet endroit.

Mais le diamètre est trop faible pour laisser passer un homme (environ 40 centimètres). Le fond n’est pas très loin et nous prenons les mesures à l’aide d’une corde. La mesure donne 2,20  mètres de profondeur.

découverte gouffre augé deux sèvres
Le gouffre situé dans le champ

En bas du gouffre, une petite galerie d’un diamètre très faible trahit le passage de l’eau en période de pluie et s’oriente dans le sens de la vallée sèche.

 

Sortie n°3

Date : 22/08/2019                                                                              Temps total passé : 2 heures

Lieu : Puits communal situé rue de la Croisée – Commune d’Augé (79400)

Participants : Olivier et Sandrine COLLON, Oliver FATH, Michel MORIN, Florence LE CLOIREC, Thierry BRUNET, Quentin PORCQ, Romain GAILLARD

Compte-rendu de l’action : L’objectif de cette nouvelle sortie est de prospecter le puits désaffecté situé sur les hauteurs d’Augé. Nous avons obtenu l’autorisation écrite du maire d’Augé pour intervenir sur le puits au nom du CDS 79. Comme nous le disions dans le compte-rendu n°1, les anciens de la commune prétendent qu’une cavité naturelle est située à la base du puits et que son diamètre permettrait à une charrette d’y tourner sans difficultés… Cela va être l’occasion de vérifier cette légende. Surtout que l’emplacement semble être au-dessus de la rivière souterraine supposée qui sort à la résurgence du lavoir d’Augé.

prospection puits désaffecté à augé spéléo

Avec Michel, nous arrivons les premiers sur les lieux. Nous parvenons à desseller la trappe d’entrée à l’aide d’un pied de biche. Le premier regard jeté dans le puits avec nos lampes montre qu’il y a de l’eau plus bas dans le puits. Mais aucune salle n’est visible, à moins qu’elle ne soit immergée…

Nous en profitons également pour prendre les mesures de la hauteur du puits depuis sa base et jusqu’à la surface de l’eau. La mesure donne 17 mètres.

Après l’arrivée d’Olivier et Sandrine, nous envoyons une plateforme contenant des bougies allumées pour vérifier la présence de gaz ou non dans le puits. Le test est concluant, les bougies sont restées allumées jusqu’à la surface de l’eau. Nous allons pouvoir descendre dans le puits pour le prospecter de plus près.

inspection gaz spéléo puits désaffecté deux sèvres

Je m’équipe et descends le premier dans le puits. Le tuyau de l’ancienne pompe est toujours en place mais bouge pas mal. Il décolle un peu de terre et de pierres à la base du puits. Il faudra descendre avec précaution pour ne pas trop le faire bouger.

spéléo descente puits augé deux sèvres

spéléologie prospection de puits deux sèvres

Parvenu à mi-hauteur du puits, une surprise m’attend. Une petite ouverture naturelle non pénétrable (30 centimètres de hauteur, sur 2 mètres de profondeur, sur 1m50 de large) est joliment concrétionnée avec des petites stalactites et quelques fistuleuses.

concrétions stalactites puits abandonné augé spéléologie-min

Une fois parvenu au niveau de la surface de l’eau, je plonge la Gopro dans l’eau avec la perche. En éclairant les parois immergées du puits, il semble en effet qu’un renfoncement soit présent avant le fond terminal. La cavité évoquée par les anciens existerait-elle vraiment ? Je laisserai à Michel le soin d’aller vérifier ça après ma remontée.

prospection puits augé 79-min

fond puits commune augé deux sèvres spéléologie-min

Michel est ensuite descendu au fond du puits avec sa combinaison néoprène mais sans bouteille d’oxygène. Parvenu au fond, il s’est mis à l’eau et a commencé à plonger en apnée sur les premiers mètres. Il confirme que la base du puits s’évase dans le fond mais qu’aucune prolongation n’est visible. Il doit s’agir d’une cavité naturelle non connectée à la rivière souterraine supposée qui sort au lavoir d’Augé.

Il faudra donc trouver d’autres gouffres ou puits sur la commune d’Augé pour espérer tomber sur cette rivière souterraine.

 Pour le CDS 79

Romain GAILLARD

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *